A LA UNE

Les rebelles congolais du M23 demandent le dialogue après que les États ont déclaré le cessez-le-feu

Les rebelles congolais du M23 demandent le dialogue après que les États ont déclaré le cessez-le-feu

Le groupe rebelle M23 de la République démocratique du Congo a déclaré le 25 novembre qu’il souhaitait s’entretenir directement avec le gouvernement après que le président congolais et d’autres dirigeants africains ont signé un accord de cessez-le-feu visant à mettre fin aux attaques de la milice.

Les dirigeants de la République démocratique du Congo, du Rwanda, du Burundi et de l’Angola se sont réunis cette semaine à Luanda pour trouver une solution au conflit dans l’est de la RDC, qui a forcé des milliers de personnes à fuir leurs foyers.

Ils ont signé un accord stipulant qu’ils appliqueraient un cessez-le-feu dès le 25 novembre et que les troupes régionales interviendraient contre le M23 s’il ne se retirait pas de ses positions.

Cependant, le M23 n’a pas participé aux discussions et a pris connaissance de la déclaration sur les réseaux sociaux, a déclaré son porte-parole.

Nous remercions les dirigeants régionaux pour leurs efforts pour trouver une solution pacifique au conflit actuel“, a déclaré le porte-parole du M23, Lawrence Kanyuka.

Donnez-nous des négociations directes avec le gouvernement pour résoudre les causes profondes des conflits qui produisent toutes ces guerres ici”, a-t-il déclaré. Le chef du M23, Bertrand Bisimwa, a également publié une déclaration dans le même sens.

Le gouvernement congolais a exclu de négocier avec le M23, qu’il qualifie de groupe terroriste. Interrogé à ce sujet lors d’un point presse le 24 novembre, le ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula a déclaré : “Cela n’arrivera pas. Je peux vous rassurer au nom du gouvernement et du président de la République“.

Le M23 a déclaré qu’il avait déjà déclaré un cessez-le-feu unilatéral en avril et que c’est l’armée congolaise qui lance les attaques. Cependant, les combats se sont poursuivis depuis lors et le M23 a capturé plusieurs villes de l’est du pays.

Publié le 25 novembre 2022 à 13 h 54 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.