A LA UNE

Plus de 6 000 corps retrouvés dans des charniers au Burundi

Plus de 6 000 corps retrouvés dans des charniers au Burundi

Les restes de 6 032 victimes ainsi que des milliers de balles ont été retrouvés dans six charniers de la province de Karusi.

Les découvertes dans la province de Karusi sont les plus importantes depuis le lancement en janvier de fouilles réalisées à l’échelle nationale.

Pierre Claver Ndayicariye, président de la commission vérité et réconciliation du pays, a déclaré aux journalistes que les restes de 6 032 victimes ainsi que des milliers de balles avaient été retrouvés. Des vêtements, des lunettes et des chapelets ont été utilisés pour identifier certaines des victimes.

Faisant référence à un massacre de 1972 qui aurait ciblé des personnes de l’ethnie hutue, Pierre Claver Ndayicariye a déclaré que les familles des victimes avaient pu « briser le silence » imposé il y a 48 ans.

Le pays a subi l’occupation coloniale, la guerre civile et des décennies de massacres intermittents.

La commission dirigée par le gouvernement a été créée en 2014 pour enquêter sur les atrocités de 1885, lorsque des étrangers sont arrivés au Burundi, jusqu’en 2008, lorsqu’un accord de paix pour mettre fin à la guerre civile a été pleinement mis en œuvre.

Jusqu’à présent, plus de 4 000 charniers ont été cartographiés à travers le pays et plus de 142 000 victimes de violences identifiées.

La population du Burundi est divisée entre les groupes ethniques tutsi et hutu. Sa guerre civile, qui a tué 300 000 personnes avant de se terminer en 2005, avait des connotations ethniques.

 

 

Publié le 18 février 2020 à 15 h 33 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.