A LA UNE

Le procureur du Portugal ordonne la saisie des comptes d’Isabel dos Santos

Le procureur du Portugal ordonne la saisie des comptes d’Isabel dos Santos

Le procureur du Portugal a déclaré le 11 février avoir ordonné la saisie de comptes bancaires portugais appartenant à Isabel dos Santos, suspectée de fraude en Angola.

Isabel Dos Santos, la fille de l’ancien président angolais Jose Eduardo dos Santos, et femme la plus riche d’Afrique a nié à plusieurs reprises tout acte répréhensible au cours des dernières semaines.

« Le parquet a demandé la saisie de comptes bancaires (appartenant à Isabel dos Santos) dans le cadre d’une demande de coopération judiciaire internationale des autorités angolaises », a déclaré une porte-parole du parquet.

Le mois dernier, l’Angola a accusé Isabel Dos Santos pour des allégations de mauvaise gestion et de détournement de fonds lors de son mandat de présidente de la compagnie pétrolière publique Sonangol, suite à quoi les autorités angolaises ont gelé ses avoirs dans le pays africain en décembre 2019.

Selon une source bancaire proche du dossier, les comptes détenus par la milliardaire avaient été saisis chez Millennium bcp, la plus grande banque cotée du Portugal.

Une autre source bancaire a déclaré que des comptes avaient été saisis dans la petite banque portugaise EuroBic, dans laquelle la femme d’affaires détenait jusqu’à récemment une participation de 42,5%. La banque espagnole Abanca a déclaré lundi qu’elle avait accepté d’acheter 95% des actions EuroBic.

Isabel Dos Santos a également vendu le mois dernier sa participation majoritaire dans la société d’ingénierie portugaise Efacec.

Publié le 12 février 2020 à 14 h 52 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.