A LA UNE

Le FMI approuve un prêt de 368 millions de dollars au Congo pour répondre aux besoins « urgents » de balance des paiements

Le FMI approuve un prêt de 368 millions de dollars au Congo pour répondre aux besoins « urgents » de balance des paiements

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le décaissement d’environ 368 millions de dollars à la République démocratique du Congo, a annoncé lundi le Fonds.

Le FMI a convenu du paquet d’aide financière avec le Congo à la mi-novembre. Il avait précédemment suspendu un programme de prêts après que le gouvernement n’ait pas fourni suffisamment de détails sur la vente des actifs miniers de l’État à une société offshore.

Le conseil d’administration du FMI a approuvé le décaissement « pour permettre aux autorités de répondre à leurs besoins urgents de balance des paiements », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les réserves de change du Congo sont tombées à des niveaux critiques, en raison d’une « baisse récente des prix des produits de base, de nouvelles initiatives de dépenses et d’un contrôle plus souple des dépenses pendant la période de transition politique », a-t-il ajouté.

Le président Félix Tshisekedi a pris ses fonctions en janvier et a cherché à rétablir les relations avec les donateurs étrangers qui s’étaient effondrés pendant les 18 années au pouvoir de son prédécesseur Joseph Kabila.

Le Congo est l’un des principaux exploitants de cobalt, de cuivre, d’or, d’étain et de diamants, mais reste l’un des pays les moins avancés du monde, principalement en raison de la corruption et d’une mauvaise gouvernance.

Publié le 18 décembre 2019 à 9 h 28 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.