A LA UNE

Vers une base militaire russe en Centrafrique ?

Vers une base militaire russe en Centrafrique ?

Le premier sommet Russie-Afrique qui s’est déroulé dans la ville balnéaire de Sotchi les 23 et 24 octobre a été l’occasion de resserrer les liens déjà étroits entre Bangui et Moscou. La Centrafrique ne cache pas ses bonnes relations avec la Russie, laquelle lui fournit une aide militaire conséquente. Le président centrafricain a appelé les autorités russes à faire des efforts encore plus grands, et l’idée – qui vient d’être démentie par le Kremlin – d’une base russe dans le pays continue de faire son chemin.

 

Une base russe au cœur de l’Afrique ? Niet vient de répondre Moscou. Après plus de 24 heures de spéculations, Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin est intervenu pour couper court aux rumeurs. Il n’y aura pas de base militaire russe installée en Centrafrique. Le message est clair, mais la réalité l’est peut-être un peu moins, car l’influence russe dans ce pays est de plus en plus importante au grand dam d’une diplomatie française qui se sent menacée.

 

Si les rumeurs ont rapidement pris de l’ampleur, c’est en raison des déclarations du président centrafricain. Faustin-Archange Touadéra s’est montré plutôt évasif dans une interview accordée au média russe Sputnik. Interrogé sur la possible création d’une base militaire russe, le chef de l’Etat centrafricain a botté partiellement en touche : « Nous continuons à travailler dans ce cadre-là avec le ministère de la Défense nationale et le ministère de la Défense russe pour étudier des possibilités de coopération ».

 

Moscou a donc finalement fait savoir que la question n’était pas (officiellement) d’actualité, mais le resserrement des liens entre les deux pays l’est. Le président Touadéra s’est félicité du soutien militaire apporté par la Russie, et a prié son partenaire pour recevoir des « armes plus lourdes ». Les questions militaires sont au cœur de la relation russo-centrafricaine, mais les énormes ressources dont dispose ce pays en guerre sont bien dans le viseur d’une Russie de plus en plus entreprenante en Afrique.

 

Publié le 25 octobre 2019 à 8 h 21 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.