A LA UNE

Le laboratoire Biogaran arrive au Gabon

Le laboratoire Biogaran arrive au Gabon

Le laboratoire pharmaceutique Biogaran a dévoilé sa venue prochaine au Gabon. Le géant français du médicament générique se lance sur le marché gabonais avec 35 références. Une bonne nouvelle pour les patients gabonais qui auront ainsi moins de risques de tomber sur des médicaments contrefaits. Ce fléau touche particulièrement le continent africain et la direction de Biogaran a affirmé que tous les médicaments proposés au Gabon seraient aux normes européennes et exportées depuis la France.

 

L’Afrique est un marché porteur dans bien des domaines et l’industrie pharmaceutique ne s’y trompe pas. Le laboratoire Biogaran, spécialisé dans les médicaments génériques, vise le Gabon – notamment – pour continuer sa percée sur le contient. Ce pays fait figure de passage obligé, car le PIB par habitant est le plus élevé d’Afrique centrale et la couverture santé est l’une des meilleures du continent. C’est pourquoi Biogaran fait le pari de s’implanter au Gabon comme l’a annoncé l’entreprise par communiqué de presse.

 

Le grand lancement aura lieu le 21 novembre à Libreville sous la houlette d’Emmanuel Le Doeuff, directeur général et directeur des Affaires internationales de l’entreprise. La liste des médicaments proposés n’a pas été communiquée, mais ce sont 35 références d’un catalogue qui en compte 900 qui seront déployées. Le problème du diabète sera notamment dans le viseur de la filiale du laboratoire Servier.

 

L’arrivée de Biogaran est une bonne nouvelle afin de lutter contre le phénomène des médicaments frauduleux. Un mal qui touche principalement l’Afrique et qui cause le décès de près de 100 000 personnes chaque année. Le Gabon n’est pas le seul pays à voir l’arrivée prochaine de Biogaran puisque le Mali, le Sénégal et la Guinée Conakry commercialiseront certaines références du groupe dès le début de l’année 2020. Pour rappel, Biogaran est déjà présent en RDC depuis septembre dernier pour ce qui concerne l’Afrique centrale.

Publié le 24 octobre 2019 à 9 h 03 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.