A LA UNE

Accords signés pour un nouveau hub gazier au champ Alen

Le ministère guinéen des Mines et des Hydrocarbures a signé plusieurs accords ce 1er avril afin de produire et de traiter plus de gaz issu du champ Alen. La société publique de gaz naturel Sonagas EG augmente ainsi sa participation dans l’exploitation de ce champ de 25 % à 30 %. L’objectif est de monétiser les réserves estimées à 600 milliards de pieds cubes de gaz naturel. Un véritable trésor que la Guinée équatoriale compte bien exploiter un pays en difficulté financière.

 

Le ministre équato-guinéen des Hydrocarbures en est persuadé : « C’est le coup d’envoi de notre méga hub gazier et nous signerons davantage d’accords sur d’autres actifs gaziers du pays qui doivent être développés. Le développement du méga hub de gaz assurera la prospérité future de l’industrie gazière de la Guinée équatoriale ». Un méga hub gazier reposant sur le champ Alen (au large des côtes) et exploité par le groupe Noble Energy EG Ltd. Ce dernier produit du condensat depuis 2013 et doit démarrer la production de gaz naturel en 2021. Pour cela, un gazoduc long de 65 kilomètres doit être construit pour que le gaz naturel soit réceptionné à Punta Europa afin d’y être liquéfié.

 

Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre équato-guinéen des Hydrocarbures assure que « La monétisation du gaz d’Alen pourrait générer environ 1,5 à 2 milliards de dollars de recettes supplémentaires pour l’Etat sur la durée du projet, y compris les recettes provenant de l’unité d’Alen et des usines respectives de Punta Europa ». Une aubaine pour un pays en plein doute et dont la croissance est intimement liée aux cours des hydrocarbures.

 

Le ministère des Hydrocarbures se montre confiant, mais seul l’avenir dira si les accords signés ce lundi 1er avril seront à la hauteur des attentes et des déclarations officielles. Face à la crise économique traversée par la Guinée-équatoriale, les autorités se montrent plus ouvertes aux investissements étrangers notamment en dehors des hydrocarbures. En janvier un guichet unique a été mis en place afin de faciliter la création d’entreprise dans le pays.

Publié le 2 avril 2019 à 8 h 23 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.