A LA UNE

Teodorin Obiang retenu par la douane brésilienne

Teodorin Obiang retenu par la douane brésilienne

Le fils du président de la Guinée-Equatoriale a été arrêté au Brésil avec 1 500 000 $ en cash et 15 millions de dollars de montres sur lui. Malabo dénonce une « violation de la pratique diplomatique ».

 

La police fédérale brésilienne a interpelé le vice-président de Guinée-Equatoriale – également fils du de l’actuel président, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Ce dernier voyageait accopagné d’une délégation de 11 personnes arrivée vendredi à bord d’un avion privé à l’aéroport de Viracapos, près de Sao Paulo. Il ne s’était pas rendu dans le pays pour une mission officielle.

 

Dans les sacs du fils du dictateur de la Guinée équatoriale, au pouvoir depuis 39 ans, les force de sécurité brésiliennes ont trouvé 1,5 million de dollars en espèces dans une valise et des montres de luxe d’une valeur estimée à 15 millions de dollars. Or, la loi brésilienne interdit l’entrée dans le territoire avec une quantité d’espèces supérieure à 10.000 réais, environ 2.400 dollars.

 

Selon une source diplomatique équato-guinéenne citée par le journal Estado de Sao Paulo, M. Obiang aurait amené cette grande quantité d’espèces pour payer un traitement médical qu’il devait suivre à Sao Paulo. Si Teodorin a pu bénéficier de son immunité diplomatique et rentrer au pays sans être inquiété, les biens ont été saisi.

 

Ce dernier est un habitué de la une des journaux. Il est régulièrement accusé de mener un train de vie somptueux avec des fonds publics, a été condamné en octobre 2017 à trois ans de prison avec sursis en France pour blanchiment d’argent.

Publié le 19 septembre 2018 à 10 h 26 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.