A LA UNE

RDC : l’opposition se met en ordre de bataille à Bruxelles

RDC : l’opposition se met en ordre de bataille à Bruxelles

Cinq ténors de l’opposition congolaise se sont réunis le 12 septembre à Bruxelles afin d’établir une stratégie commune face à la majorité et de « dresser l’évaluation du processus électoral en cours ».

 

Cinq des sept candidats à la présidentielle, Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito et Vital Kamerhe se sont donné rendez-vous ce mercredi, dans la capitale européenne. Les journalistes ont tweeté des photos du rassemblement, montrant le groupe travaillant sur une position commune de l’opposition pour les prochaines élections présidentielles en RDC.

 

L’objectif de cette rencontre est avant tout d’afficher une image d’union de l’opposition. Elle doit servir à élaborer une stratégie commune en vue du scrutin de fin d’année, mais les points de divergence sont encore nombreux. Une des questions majeures et celle de la participation au processus électoral ou de son boycott. La question du candidat commun est aussi sur toutes les lèvres.

 

« Il ne suffit pas de désigner un candidat commun, encore faut-il qu’on obtienne les bonnes élections, a déclaré à RFI l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito, dont la candidature a été invalidée. Nous avons deux fronts pour faire pression et obtenir de bonnes perspectives pour être sûrs que notre candidat va gagner. Sinon, il se fera bouffer par la machine et par le fichier électoral. »

Publié le 15 septembre 2018 à 12 h 06 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.