A LA UNE

Cameroun : la BID débloque 34,6 milliards FCFA pour soutenir le développement l’agriculture

Cameroun : la BID débloque 34,6 milliards FCFA pour soutenir le développement l’agriculture

Un accord de financement majeur vient d’être signés par la Banque islamique de développement et l’état camerounais, au terme duquel le pays devrait bénéficier d’une aide de 34,6 milliards FCFA pour développer son agriculture dans le Sud-Ouest anglophone.

 

Jeudi 30 août dernier, le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire camerounais, Alamine Ousmane Mey, et la Banque islamique de développement (BID) ont signé trois accords complémentaires afin d’aider au développement d’infrastructures agricoles dans la région anglophone du Sud-Ouest. Portant sur un montant de 53,71 millions de dollars, soit environ 34,68 milliards francs CFA, les textes visent l’accroissement de la production agricole.

 

Cette initiative recouvre près de 3000 exploitations réparties dans neuf bassins de production. Elle devrait permettre la création de 10 000 emplois. Elle vise à produire 1,5 million de boutures de manioc, 750 000 et 6300 plants de cacaoyer et de citronnier, plus de 10 tonnes de grains de riz ou encore 175 000 pieds de banane plantain supplémentaires. Parallèlement 30 marchés et hangars seront aménagés, ainsi que 290 km de routes.

 

Ce projet s’inscrit dans la stratégie du secteur de l’agriculture, définie dans le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE) du gouvernement, pour la période 2010-2020. Cette enveloppe permettra le développement inclusif des activités agricoles, mais va aussi servir à faciliter l’accès aux services sociaux publics de base (eau, assainissement, éducation et santé) et à promouvoir la création d’entreprises en milieux ruraux.

Publié le 5 septembre 2018 à 13 h 08 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.