A LA UNE

Seedorf prend la tête des Lions indomptables

Seedorf prend la tête des Lions indomptables

Après huit mois de flottement, la sélection camerounaise de football peut compter sur un nom prestigieux pour l’amener le plus loin possible lors de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Une compétition qui aura lieu au Cameroun dans un an. Les champions en titre sont attendus par les autres armadas du continent africain, mais l’arrivée de l’ancienne star Clarence Seedorf à la tête du staff technique ne lève pas tous les doutes. Ses expériences passées sur le banc ne sont pas des plus probantes.

 

Après une longue réflexion et une dizaine d’auditions de candidats camerounais et étrangers, c’est finalement le Néerlandais Clarence Seedorf qui a convaincu la Fédération camerounaise de football. L’ancien milieu de terrain qui a notamment fait le bonheur du Milan AC et de l’équipe des Pays-Bas aura donc la lourde responsabilité de faire briller les Camerounais chez eux à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Maitresse du continent africain depuis son succès en 2017 au Gabon, l’équipe camerounaise était sans sélectionneur depuis le départ compliqué d’Hugo Broos. Un intérim avait été effectué par Alexandre Belinga, mais les choses s’activaient en coulissent afin de trouver le nouveau patron des Lions indomptables.

 

Plusieurs noms ont circulé comme ceux des Français Claude Makelele et Alain Giresse et du Suédois Sven-Göran Erikson. Ces deux derniers noms avaient pour avantage d’avoir déjà eu au moins une expérience sur le continent africain, mais c’est le peu expérimenté Clarence Seedorf (en tant qu’entraîneur/sélectionneur) qui a rafflé la mise. Il sera secondé par son ancien équipier en sélection Patrick Kluivert. Une des raisons invoquées est l’attachement de Seedorf au continent africain. Le nouveau sélectionneur a déclaré : « Le moment est venu pour moi de donner à l’Afrique, continent de mes ancêtres, ce que je lui dois ».

 

Espérons pour les Camerounais que ce choix soit le bon. Il ne fait pas l’unanimité en raison du manque d’expérience concluante de ce duo en dehors des terrains. Un choix validé au plus haut sommet de l’Etat et qui devra se montrer positif afin que la fête soit belle lors de la Coupe d’Afrique des Nations en 2019.

Publié le 5 août 2018 à 9 h 35 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.