A LA UNE

Election présidentielle camerounaise : ça se précise (un peu)

Election présidentielle camerounaise : ça se précise (un peu)

L’élection présidentielle camerounaise aura donc lieu le 7 octobre prochain. Un décret présidentiel a été publié en ce sens et précise donc un calendrier qui posait encore question. Une dizaine de candidats déclarés sont en lice, mais tous les regards se tournent aujourd’hui vers Paul Biya qui maintient toujours un vrai-faux suspense.

 

Les électeurs camerounais auront donc rendez-vous dans les bureaux de vote le dimanche 7 octobre 2018. Un décret présidentiel a été publié le 9 juillet dernier et respecte ainsi l’obligation légale d’organiser le scrutin entre 50 et 20 jours avant la fin du mandat présidentiel en cours. Les Camerounais sont donc prévenus et ils n’attendent plus que le bouclage de la liste officielle des candidats. Ils sont actuellement une dizaine de candidats déclarés, mais le président Biya n’y figure pas. Pas encore, car si le président a juste indiqué que 2018 serait une année électorale importante, aucun signe ne montre une volonté de quitter le pouvoir.

 

Paul Biya est le candidat « naturel » du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) et ses 36 années de présidence en font l’unique figure du parti en mesure de se présenter. Seule membre du Rdpc, mais certainement aussi unique homme politique camerounais à pouvoir se présenter sereinement à ce scrutin. Ce dernier est calibré pour lui puisqu’il se jouera en un tour. L’opposition est quant à elle très morcelée et l’idée d’une coalition des mécontents a déjà vécu.

 

Le scrutin s’annonce plutôt aisé en raison du paysage politique, mais la crise anglophone pourrait changer la donne. Les échanges de tirs sont très réguliers et plongent des régions entières dans le chaos. La crise anglophone constitue un raté sans précédent pour Paul Biya et la gestion de la crise jusqu’en octobre prochain aura une grande incidence sur le résultat de l’élection présidentielle.

Publié le 11 juillet 2018 à 8 h 42 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.