Des élections provinciales compliquées en RDC

Des élections provinciales compliquées en RDC

Les élections provinciales qui doivent avoir lieu le 23 décembre prochain ne sont pas de tout repos. Le dépôt des candidatures continue de poser problème en raison de délais extrêmement courts. Le problème est si grand qu’environ un tiers des provinces n’avait toujours pas enregistré le moindre candidat ce dimanche. Un délai supplémentaire de deux jours a été accordé dans certaines provinces, mais ce calendrier et le positionnement de la Ceni met les nerfs de tous les partis politiques à rude épreuve.

 

La politique est un sport. En République démocratique du Congo, une simple candidature aux élections provinciales constitue un parcours du combattant qui a laissé sans voix ou plutôt sans candidat 9 des 26 provinces. Le décompte fait ce week-end montre qu’il y a un vrai problème pour que les candidats se déclarent en suivant la complexe et volumineuse procédure demandée par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

 

Tous les partis sont concernés et la grogne face au délai très court de deux semaines pour présenter une candidature en bonne et due forme n’a abouti qu’à une rallonge de deux jours dans certaines provinces. La quantité de documents exigés est impressionnante et il existe de nombreux problèmes liés aux garanties financières demandées. La candidature prend des airs de premier tour non officiel dans lequel se démènent bien des candidats. Les régions les plus difficilement accessibles concentrent tous les problèmes et il n’est pas certain que toutes les provinces auront plusieurs candidats à présenter officiellement aux électeurs.

 

Le Ceni juge qu’il est impossible d’allonger les délais sans un glissement du calendrier électoral. Autrement dit, l’élection présidentielle ne sera pas sûre d’être tenue selon le calendrier si les candidatures pour les élections provinciales prennent trop de temps. L’argument est quelque peu étrange et a déjà été balayé par une partie de l’opposition. Rien n’est jamais simple en RDC et tout est compliqué dès lors qu’il s’agit de politique.

Publié le 8 juillet 2018 à 10 h 24 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.