A LA UNE

Cameroun : du progrès dans l’enlèvement des épaves au port de Douala

Cameroun : du progrès dans l’enlèvement des épaves au port de Douala

Le Port autonome de Douala (PAD) a lancé une grande entreprise de nettoyage en début de mois. Point sur le retrait des épaves, qui devrait permettre de la fluidifier les activités au port.

 

Une grande opération de retrait des épaves présentes dans le port de Douala, au Cameroun, a été lancée à la veille de la journée mondiale de l’environnement. Ce grand ménage – le premier depuis 30 ans – concerne as moins de 80 épaves, pour un coût de plus de 4,764 milliards FCFA. Il devrait durer 8 mois, et avance aujourd’hui à bon train.

 

L’intervention devrait largement bénéficier à la fluidification des activités au port de Douala. Les épaves affectent en effet 30% de l’exploitation portuaire, en termes de sécurité de la navigation, de l’accueil et de mise en œuvre des services divers. Une perte substantielle pour un port qui traite en moyenne 10 millions de tonnes de marchandises par an.

 

« Plus d’une trentaine d’années après la première opération de l’enlèvement des épaves au port de Douala-Bonabéri, le chenal, les plans d’eau, les quais et les darses vont en n être dépouillés de l’encombrante présence des épaves et autres engins flottants qui faisaient partie du décor de notre port », s’est réjoui le directeur du Port autonome de Douala (PAD).

 

« Ces navires échoués dans les eaux du Wouri, avec la durée d’immobilisation, constituent des menaces sérieuses pour l’environnement », a expliqué Cyrus Ngo’o, ajoutant : « Il y a beaucoup d’incertitudes sur la nature, la quantité, la qualité des produits et même, le contenant dans lequel ils sont embrigadés au fond de l’eau. »

 

La délicate misssion a été confiée à la société italienne Bonifacio, sur la base d’un accord de financement avec la Commercial Bank Cameroon (CBC).

Publié le 20 juin 2018 à 10 h 40 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.