Boris Becker ou le diplomate centrafricain ?

Boris Becker ou le diplomate centrafricain ?

Des triomphes à Wimbledon au développement du sport en Centrafrique, il n’y a qu’un pas que l’ancien joueur de tennis allemand Boris Becker a peut-être franchi. Connu pour une après-carrière compliquée en raison de ses addictions et de ses problèmes d’argent, l’ex-terreur des courts de tennis a peut-être trouvé la parade pour faire face à ses créanciers. Il a présenté un passeport diplomatique délivré par les autorités centrafricaines. Mais la véracité de ce passeport fait débat au sein même du gouvernement centrafricain.

 

Certains professionnels du sport ont de gros problèmes avec l’argent. Alors que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont des comptes à régler avec le fisc espagnol, l’ancienne gloire du tennis, Boris Becker, est acculée par ses créanciers. Mauvais payeur, Becker accumulerait les ardoises dans plusieurs pays parmi lesquels le Royaume-Uni où une banque lui réclame la coquette somme de trois millions d’euros. Incapable de rembourser autant d’argent, Becker a fait prévaloir son immunité diplomatique. L’ancien joueur de tennis serait selon ses dires un diplomate de la Centrafrique.

 

Un Boris Becker intouchable ? Le Gouvernement centrafricain est plongé dans le plus grand chaos. Le chef de la diplomatie centrafricain a d’abord botté en touche en expliquant qu’ « à titre personnel, Becker avec ce statut là, ça ne me dit rien ». Le ministère des Affaires étrangères aurait-il un « attaché pour les affaires sportives centrafricaines » au sein de l’Union européenne sans le savoir ?

 

Selon des propos rapportés par le média centrafricain Corbeaunews, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  de la RCA auprès du Royaume de Belgique, du Royaume des Pays-Bas, du  Grand-Duché de Luxembourg et de l’Union Européenne, Daniel Emery Dede, Boris Becker n’a pas menti. « Je confirme qu’il a un passeport diplomatique. Je confirme aussi qu’il a été recruté à ses frais puisque nous n’avons pas d’argent pour le payer pour être notre mobilisant pour les moyens sportifs, des équipements sociaux et tout ce qui est du domaine humanitaire, rattaché ici à l’ambassade [en Belgique] pour aider à soutenir la RCA dans sa phase de sortie de crise qui prévaut actuellement après la guerre civile chez nous ».

 

Becker serait donc bien protégé par l’immunité diplomatique sauf que TV5 Monde partage une autre version défendue par le directeur de cabinet du Ministre des affaires étrangères centrafricain, Charles Armel Doubane. « Le passeport diplomatique détient est un faux » dont le numéro correspond à un passeport vierge qui a été volé en 2014. Cette information a elle aussi été partagée le 19 juin. Ainsi, il reste bien des zones d’ombre concernant les rapports entre Boris Becker et la Centrafrique. L’ancien numéro 1 mondial était plus direct sur les courts qu’en dehors

Publié le 19 juin 2018 à 15 h 42 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.