Limogeage d’un diplomate angolais

Limogeage d’un diplomate angolais

L’ouverture polémique de l’ambassade américaine à Jérusalem a eu des conséquences imprévisibles sur la diplomatie angolaise. Un diplomate vient en effet d’être limogé pour avoir participé à la cérémonie. Une présence condamnée par Luanda qui est attaché à préserver de bonnes relations avec les pays arabes.

 

João Diogo Fortunato, ministre conseiller à l’ambassade angolaise de Tel Aviv est une victime collatérale du coup de tonnerre diplomatique que constitue l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem. Ce choix du président Trump a suscité beaucoup de prudence parmi les chancelleries. L’Angola n’a pas fait exception sauf que João Diogo Fortunato a cru que sa présence était souhaitable.

 

Une décision qui va contre la ligne du ministère angolais des Affaires étrangères et qui a coûté son poste au diplomate. Autre victime de cet épisode, le directeur du département pour l’Afrique Moyen-Orient et des organisations régionales de la diplomatie angolaise a lui aussi été invité à quitter son poste. Il s’agit d’un gros cafouillage pour la communication interne à la diplomatie angolaise et pour son image auprès de ses partenaires.

 

Pour rappel, les manifestations de Palestiniens pour protester contre l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem ont fait plusieurs dizaines de victimes.

Publié le 23 mai 2018 à 10 h 08 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.