A LA UNE

La RDC menacée de nouveau par Ebola

La RDC menacée de nouveau par Ebola

La RDC doit faire face à un nouveau début d’épidémie du virus Ebola. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, déjà dix-huit décès ont été recensés et les autorités du pays se mobilisent pleinement. L’OMS a d’ores et déjà tiré le signal d’alarme et des vaccins expérimentaux vont être envoyés dans les prochains jours.

 

La République Démocratique du Congo est le pays au monde le plus touché par le virus Ebola. C’est d’ailleurs dans ce pays que le virus a été découvert pour la toute première fois en 1976. Depuis, les épidémies et les morts qu’elles entraînent se sont succédé à un rythme diabolique : 2007, 2008-2009, 2012, 2014 et 2017 pour les dernières. Seul point positif, l’apparition régulière du virus a permis aux autorités sanitaires centrafricaines de se doter de capacités fortes susceptibles de circonscrire ce mal.

 

L’Afrique de l’Ouest n’est également pas épargnée et l’épidémie qui a frappé en 2013 et 2014 a fait plus de 11 000 victimes. L’OMS qui fut un temps accusée de ne pas bien prendre la mesure du problème, a déjà réagi et a notamment annoncé l’envoi prochain de vaccins expérimentaux. L’OMS juge que le risque de propagation « élevé » et un pays comme le Gabon a décidé de rouvrir son comité de riposte contre Ebola.

 

Les premières semaines sont essentielles afin d’éviter une véritable pandémie. Les autorités sanitaires sont mobilisées dans la région et la populations invités à suivre les consignes de prévention.

Publié le 13 mai 2018 à 10 h 43 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.