A LA UNE

Tchad : premier gouvernement sans Premier ministre

Tchad : premier gouvernement sans Premier ministre

Le premier gouvernement de la IVe République est en fonction au Tchad. Il est composé de vingt-quatre ministres, quatre secrétaires d’Etat, et comporte huit femmes.

 

Les membres du premier gouvernement de la 4ème République du Tchad ont officiellement pris fonctions cette semaine. Sous l’empire de la constitution, promulguée le 4 mai dernier, lors d’une session parlementaire boycottée par de nombreux députés de l’opposition, cette nouvelle équipe n’a pas de Premier ministre. Elle instaure un régime présidentiel intégral appelé de ses vœux par le Président tchadien.

 

La nouvelle loi fondamentale exige par ailleurs des membres du gouvernement qu’ils prêtent serment devant le président sur le Coran au nom d’Allah pour les musulmans et sur la Bible au nom de Dieu pour les chrétiens. Une obligation qui a fait polémique lorsque la ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Madeleine Alingué, a refusé de « jurer » au nom de Dieu, avant d’accepter de « promettre » au nom de Dieu. Jurer est en effet considéré comme un blasphème pour certains chrétiens. Elle a dû quitté le gouvernement.

 

Pour ce premier gouvernement de la IVe République, Idriss Déby a choisi de s’entourer des enfants de ses anciens collaborateurs.Ainsi, Aziz Mahamat Saleh, fils de l’ancien secrétaire général du MPS occupe le siège de Ministre de la santé, Madeleine Alingué, fille d’un ancien Premier ministre est au Ministère des postes, Lydie Béassemda, fille de Beassemda Djebaret Julien devient ministre des Equipements de l’Irrigation et de la Production agricole et Ndolenodji Alix Naïmbaye, fille de l’ancien ministre Naïmbaye Lossimian hérite, elle, du secrétariat d’Etat aux Affaires étrangères.

 

Publié le 11 mai 2018 à 9 h 55 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.