A LA UNE

Nouvel épisode de violences à Bangui

Nouvel épisode de violences à Bangui

L’église de Fatima située non loin du PK5 a été attaquée par des hommes armés en plein office religieux mardi 1er mai. Le bilan est lourd : au moins 16 morts et 99 blessés, selon la Croix-Rouge centrafricaine. 

 

De nouvelles violences ont enflammé la capitale centrafricaine ce mardi. L’attaque aurait été lancée par des hommes du quartier musulman du PK5 armés de grenades et d’armes automatiques. Elle visait l’église de Fatima et a eu lieu alors qu’une importante cérémonie en l’honneur de Saint Joseph était en cours. Au moins 1 500 personnes étaient massées dans le bâtiment.

 

Les forces de sécurité intérieure sont parvenues à repousser les assaillants vers le KM5, mais le bilan est lourd :la Croix rouge a dénombré au moins 16 morts, dont un policier, un prêtre et un enfant. En outre, 99 personnes ont été blessées.Pour le porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui, « il s’agit ici d’une énième tentative de provocation de ceux qui ont pensé que le moment était venu de provoquer, de créer le trouble afin que l’on parle encore de conflit confessionnel dans notre pays. »

 

« D’après le Ministre, « le président de la République fait savoir par ma voix que notre gouvernement ne cèdera pas à ces chantages et nous voulons faire savoir à ces personnes qu’elles seront poursuivies jusqu’à leurs derniers retranchements comme ce fut le cas pour certains et qu’elles seront amenées devant la justice. »

 

La recrudescence de tensions religieuses fait craindre à beaucoup un embrasement. En début d’après-midi, des émeutes ont eu lieu à l’annonce de la mort du prêtre dans la capitale, notamment devant l’hôpital communautaire du quartier Lakounga (sud) et au quartier PK0 (sud). Deux personnes suspectées d’être des musulmans ont été lynchées à Lakounga.

Publié le 2 mai 2018 à 7 h 58 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.