A LA UNE

Tchad : l’opposition tchadienne se regroupe

Tchad : l’opposition tchadienne se regroupe

Alors que le lien distendu entre l’opposition et le régime d’Idriss Déby se détériore, les premiers lancent une nouvelle coalition en vue des législatives de novembre.

 

Depuis le boycott du forum sur la réforme des institutions de l’Etat par une partie de l’opposition tchadienne, en décembre dernier, et la suspension de 10 partis politiques en février dernier, les rapports entre la majorité et l’opposition sont au plus froid. Après des semaines de contestations sociale, cette tension politique généralisée s’est évaporée, mais les ressentis qui l’ont portée sont encore bien présents.

 

En vue des législatives dont le président, Idriss Déby Itno, a annoncé la tenue en novembre, l’opposition tchadienne cherche un nouveau souffle. Aussi, ses leaders, parmi lesquels Saleh Kebzabo, qui s’est imposé en chef de file, discutent des modalités d’une nouvelle coalition. Ses fondateurs ont toutefois précisé ne pas vouloir y accueillir les partis et dirigeants qui ont refusé de bloquer le projet de régime présidentiel « intégral » du Déby.

Publié le 20 avril 2018 à 8 h 12 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.