A LA UNE

Vivendi prend la pole position du Très Haut Débit à Libreville

Vivendi prend la pole position du Très Haut Débit à Libreville

Le Groupe Vivendi Africa (GVA) est en train de s’imposer comme le nouvel acteur majeur sur le marché des télécommunications à Libreville.

 

L’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) a révélé que le nombre d’utilisateurs d’internet a atteint 1 711 000 personnes au Gabon. Un chiffre sans orécédent pour un pays de 1 800 000 habitants. Et l’entreprise française Vivendi est la prmière à bénéficier de ce boum internet. Six mois après le lancement de son offre fibre dans la capitale, GVA Gabon, filiale de la multinationale est en train de s’imposer comme la référence du haut débit dans la capitale.

 

La partie n’était pas jouée, et l’accueil a d’abord été glacial pour l’entreprise, qui peinait à conclure un accord avec la Société de l’eau et de l’électricité du Gabon. « Nous avons été confrontés à du lobbying négatif et y avons vu une manœuvre de la concurrence », relève Mamadou Mbengue, directeur général de GVA Gabon. Deux mois après son lancement, GVA Gabon affichait déjà 40,73 % de parts de marché, pour un chiffre d’affaires mensuel de 49,8 millions de F CFA (76 000 euros).

 

Cette croissance éclair s’est faire sur le dos de Gabon Telecom, opérateur historique du pays. Cette succes story repose largement sur la rapidité des services fournis par la filiale de Vivendi. Mais il n’est pas exclu que ce dernier remonte la pente. L’opérateur a consacré une enveloppe de 26 milliards de Fcfa pour l’investissement depuis début 2017.

Publié le 14 avril 2018 à 13 h 47 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.