A LA UNE

Guinée équatoriale : la justice révèle le nom des exécutants du putsch raté

Guinée équatoriale : la justice révèle le nom des exécutants du putsch raté

En Guinée équatoriale, la justice a divulgué le nom des personnes ayant polité la tentative de « coup d’État » dont le régime dit avoir été victime en janvier dernier.

Lors d’une conférence de presse retransmise par la TVGE, David Nguema Obiang, procureur général de Guinée équatoriale, a révélé les conclusions de l’enquête entourant la tentative infructueuse de coup d’état intervenue peu après le nouvel an. D’parès le magistrat, les commanditaires du putsch seraient des « Équato-guinéens » qui « ont contacté et contracté à Paris un citoyen français, Dominique Calace de Ferluc, à qui ils ont donné une avance de 500 000 euros ».

Toujours d’après cette déclaration, le Français, président de l’Institut social de France et de l’Union européenne, aurait ensuite fait appel à « un général tchadien, Mahammat Kodo Bani, chef de l’opération, et un militaire centrafricain, Ahmed Diallo » pour organiser ce soulèvement.  « Ceux qui ont commandité et financé cette opération de déstabilisation espéraient compter, dans notre pays, sur la collaboration de militaires et de civils qui ont été arrêtés » conclut le juge.

Le parquet avait déposé plainte le 6 février au tribunal de Bata pour « terrorisme », « trahison », et « détention d’armes et munitions ». Malabo a demandé la collaboration du gouvernement français pour les suites de l’affaire.

Publié le 13 mars 2018 à 6 h 40 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.