A LA UNE

Le Katanga comme place forte du clan Kabila ?

Le Katanga comme place forte du clan Kabila ?

La République Démocratique du Congo ne tient qu’à un fil. La contestation gronde et le pouvoir tente de la mettre en sourdine. Dans un article particulièrement intéressant en date du 20 février, Jeune Afrique explique comment la région du Katanga est devenue un centre du pouvoir après avoir longtemps été un foyer de la contestation contre le président Kabila. L’ancien fief de l’opposant Moïse Katumbi devient peu à peu une place forte du pouvoir.

 

Gouverneur de la province du Katanga depuis 2015, Moïse Katumbi a marqué positivement la vie du sud-est du pays. Longtemps proche du pouvoir, il a finalement pris le chemin de l’opposition et emmené derrière lui bon nombre de ses partisans faisant ainsi du Katanga et la ville de Lubumbashi un grand foyer d’opposition politique.

 

Face à cette menace, le pouvoir a commencé à s’investir de plus en plus et à signaler sa présence par plusieurs moyens. Ainsi un grand centre commercial au curieux nom d’Hypnose fait désormais de plus haut édifice de la ville de Lubumbashi. Le pouvoir multiplie les travaux pour rendre la vie plus agréable à des habitants marqués par la longue et bienfaitrice présence de Moïse Katumbi.

 

Ce dernier est désormais en exil et le clan Kabila tente peu à peu de prendre sa place dans le cœur des habitants. Il en va de la stabilité du pays entier car le Katanga comprend 16 % de la population de la RDC et regorge de richesses dans son sous-sol. Un Katanga apaisé constitue ainsi une aide bien utile à un pouvoir de plus en plus contesté.

Publié le 21 février 2018 à 8 h 27 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.