A LA UNE

RDC : les britanniques ont gelé 652 millions d’euros d’avoir congolais

RDC : les britanniques ont gelé 652 millions d’euros d’avoir congolais

Au titre des sanctions décidées par l’union européenne, le gouvernement britannique a gelé les avoirs de plusieurs dizaines de chefs de milice, d’officiers de l’armée et d’organisations privées ayant des liens avec les violences commises en République démocratique du Congo.

Au 30 septembre 2016, c’est pas moins de 580 millions de livres d’avoir congolais qui ont été gelés par Londres – soit 650 millions d’euros, ce qui représente environ un sixième du budget de la RDC pour 2018. Cette opération massive s’est faite au titre des sanctions imposées par l’Union européenne à l’égard d’individus ou d’entités en RDC.

« Les pays membres de l’Union européenne ont obligation depuis le 18 juillet 2005 de geler les avoirs de ressortissants congolais jugés responsables entre autres de « violations des droits de l’homme » en RDC a expliqué le ministre britannique des Finances du Royaume-Uni John Glen.

« Il s’agissait alors de la transposition en droit européen de décisions du Conseil de sécurité des Nations unies, explique une source européenne. Depuis, l’Union européenne a mis en place des sanctions bilatérales, en décembre 2016 et en mai 2017, qui ont notamment visé des responsables politiques »

Ces fonds gelés – et non saisis – « continuent d’appartenir aux individus et entités » visés par les sanctions européennes. Ceux-ci ne peuvent toutefois pas en disposer tant que les sanctions ne seront pas levées.

Publié le 14 février 2018 à 4 h 03 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.