A LA UNE

Des réfugiés congolais affluent au Burundi

Des réfugiés congolais affluent au Burundi

Le Sud-Kivu fait face à une nouvelle flambée de violences avec des combats entre l’armée congolaise et des milices. Cette région très instable située à l’Est de la République Démocratique du Congo est frontalière avec le Burundi. Ce dernier voit depuis trois jours un flux importants de réfugiés qui fuient les combats. Ils seraient sept milles à avoir traversé la frontière.

 

L’armée de la RDC a lancé une grande offensive contre plusieurs milices qui font régner la terreur sur le territoire de Fizi. Des localités tombées auparavant aux mains des rebelles auraient été reprises, mais aucun bilan chiffré n’a pour le moment été communiqué. L’attaque a été faite par terre et par mer et l’intensité des combats a durement touché les populations locales qui préfèrent fuir les combats.

 

En trois jours, ce sont près de sept milles congolais qui aurait rejoint le Burundi, le plus souvent via le lac Tanganyika. Des embarcations de fortune ont permis une traversée peut-être salutaire, mais qui se fait dans le plus grand désoeuvrement. La plupart des réfugiés n’ont pu prendre que quelques effets personnels. Les autorités burundaises ont fait savoir qu’elles étaient débordées face à l’afflux de réfugiés même si les nouvelles arrivées semblent d’une ampleur beaucoup moins importante.

 

La région est particulièrement instable et le Burundi lui-même est plongé dans une grave crise politique qui a vu plusieurs dizaines de milliers de personnes trouver refuge dans des pays voisins.

Publié le 26 janvier 2018 à 11 h 17 min par Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.