A LA UNE

Fermeture prochaine de la Maison Schengen

Fermeture prochaine de la Maison Schengen

C’est un signe qui ne trompe pas. La République Démocratique du Congo a fait connaître à la Belgique son intention de fermer la Maison Schengen, un centre commun à dix-sept pays européens qui gère les demandes de visas court-séjour. Ce consulat un peu spécial a été fondé par la Belgique en 2010 et géré depuis par l’ancienne puissance coloniale. Sa fermeture prochaine entre dans un long processus de dégradation des relations entre la RDC et la Belgique.

 

Obtenir un visa court-séjour pour dix-sept pays de l’UE ainsi que la Norvège ne pourra plus se faire au sein de la Maison Schengen. Etablissement situé dans le centre-ville de Kinshasa, la Maison Schengen est un lieu unique où les services consulaires de pays comme la France, la Suède et la Belgique travaillent en bonne intelligence pour délivrer des visas sans les lourdeurs administratives habituelles. Malgré son utilité, la Maison Schengen est appelée à fermer ses portes dans de brefs délais suite à une demande officielle de la RDC.

 

La Belgique a déclaré « prendre acte » et regrette cette décision qui « affectera aussi les centaines de collaborateurs congolais qui travaillent pour l’agence ». Chaque pays devra désormais délivrer des visas jusqu’à aujourd’hui gérés par la Maison Schengen. Cette fermeture est un nouveau signe d’une crise dont la sortie ne sera trouvée qu’avec le départ du président Kabila. Une option que refuse un pouvoir qui doit toujours mettre en place des élections deux ans après la fin officielle du mandat du président de la République.

Publié le 26 janvier 2018 à 10 h 10 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.