A LA UNE

Le Rwanda et la Tanzanie tracent leur voie (ferrée)

Le Rwanda et la Tanzanie tracent leur voie (ferrée)

Le président tanzanien a annoncé ce dimanche la prochaine construction d’une voie ferrée qui reliera la Tanzanie au Rwanda. Long de 400 kilomètres, ce tronçon permettra de relier (indirectement) le pays des mille collines au port de Dar es Salaam. Une bonne nouvelle pour les économies tanzaniennes et rwandaises, mais aussi pour leurs voisins. Les études pour procéder au début des travaux auront lieu dès 2018.

 

A l’issue d’une rencontre entre les chefs d’Etat rwandais et tanzanien, John Magufuli a annoncé à la presse qu’un accord avait été trouvé pour la construction d’une voie ferrée entre Kigali, capitale du Rwanda, et la ville d’Isaka dans le nord de la Tanzanie. Cette liaison permettra aux marchandises rwandaises de s’écouler beaucoup plus facilement vers le grand port de Dar es Salaam situé sur la côte Est de la Tanzanie. Le Rwnada, pays enclavé, n’a que des frontières terrestres avec la RDC, le Burundi et la Tanzanie. Cette nouvelle voie constituera donc un axe de commerce privilégié, mais aussi un symbole des bonnes relations entre les deux pays.

 

La suite des démarches est désormais connue. John Magufuli a, en effet, souhaité donner un peu de corps à cette annonce et a déclaré : « Nous allons, durant l’année en cours, procéder à l’ouverture des travaux de construction […] Nous venons de donner instruction à nos ministres concernés de se réunir dans un délai ne dépassant pas deux semaines à partir d’aujourd’hui, au sujet du détail des coûts ». L’objectif est d’obtenir des avancées tangibles dès 2018 d’autant plus qu’une étude de faisabilité a déjà été réalisée.

 

Il ne reste plus qu’à mobiliser toutes les intelligences et les forces disponibles pour faire de ce projet une réalité qui profitera à l’ensemble de la région. Car au-delà de ces deux pays, ce sont tous les Etats de la Communauté d’Afrique de l’Est qui bénéficieront de revenus supplémentaires.

Publié le 15 janvier 2018 à 10 h 44 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.