La Guinée équatoriale affirme « avoir fait avorter » un coup d’Etat

La Guinée équatoriale affirme « avoir fait avorter » un coup d’Etat

Les autorités guinéennes affirment avoir déjoué une tentative de coup d’État contre Teodoro Obiang Nguema, dans la nuit du 27 au 28 décembre.

 

La Guinée équatoriale a affirmé mercredi avoir déjoué un « coup d’État » préparé fin décembre par un groupe de mercenaires étrangers. Ces derniers auraient agi pour le compte d’« Equato-guinéens militants de certains partis d’opposition radicale avec le soutien de certaines puissances» étrangères. Le ministre de la Sécurité, Nicolas Obama Nchama développe :

 

« Le ministère de la Sécurité nationale informe la population que le 24 décembre, un groupe de mercenaires tchadiens, soudanais et centrafricains ont infiltré les localités de Kye Ossi, Ebibeyin, Mongomo, Bata et Malabo pour attaquer le chef de l’État. »

 

Le ministre a déclaré que des affrontements ont opposé mercredi dernier les forces de sécurité de Guinée équatoriale à des “mercenaires” près des frontières avec le Cameroun et le Gabon, faisant un mort. Il a ajouté avoir « activé immédiatement une opération de démantèlement en collaboration avec les services de sécurité du Cameroun ».

 

Par ailleurs, l’ambassadeur de Guinée équatoriale au Tchad a été arrêté samedi 30 décembre, alors qu’il se trouvait à Ebebiyin.

Publié le 4 janvier 2018 à 16 h 09 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.