RDC : Le Conseil de l’UE appelle une nouvelle fois au respect de l’accord de la Saint-Sylvestre

RDC : Le Conseil de l’UE appelle une nouvelle fois au respect de l’accord de la Saint-Sylvestre

L’Union européenne a une nouvelle fois demandé au gouvernement Congolais et à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de respecter le calendrier électoral qui fixe la présidentielle au 23 décembre 2018.

 

Le Conseil européen s’est penché lundi 11 décembre sur la crise politique République démocratique du Congo. Il a estimé « déterminant, notamment pour la légitimité des institutions chargées de la transition, de garantir que la date des élections, désormais fixée du 23 décembre 2018, soit respectée ». Ce faisant, elle demande une nouvelle fois à ce que le régime honore les accords de la Saint Sylvestre, passés avec l’opposition.

 

Toutefois, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) avait prévenu que plusieurs contraintes financières, techniques et juridiques pourraient rendre difficile le respect de ce délai. Une justification inacceptable pour Bruxelles, qui souligne qu’il est de la « responsabilité première du gouvernement et des institutions en charge de l’organisation des élections, en particulier la Ceni » de tenir ses délais démocratiques.

 

L’Union européenne demande également :

  • La libération des tous les prisonniers politiques
  • La fin des poursuites judiciaires injustifiées
  • La fin des duplications des partis politiques
  • La liberté de la presse
  • La réouverture des médias fermés.
Publié le 12 décembre 2017 à 12 h 10 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.