Le Congo s’offre un nouveau parlement

Le Congo s’offre un nouveau parlement

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a lancé ce lundi à Brazzaville les travaux de construction d’un nouveau siège du Parlement. La Chine s’est engagée à financer cette construction à travers un don de 34 milliards FCFA (environ 58 millions $).

 

Le Président congolais Denis Sassou Nguesso a officiellement posé la première pierre du chantier du futur parlement congolais lundi 22 mai à Brazzaville. Les travaux de construction ainsi initiés devraient s’étaler sur près de 40 mois.

 

« Ce projet participe à ouvrir la ville capitale à la modernité, et reste un des plus grands projets de coopération réalisés par la Chine en Afrique au sud du Sahara sous forme de don », s’est réjoui Jean-Jacques Bouya, ministre de l’Aménagement du territoire.

 

Le coût global des travaux de construction se chiffre à 34 milliards 492 millions 640 mille francs CFA. Le chantier recouvre une superficie totale de 4,5 hectares.” En outre, le plan de masse prévoit une surface bâtie de 24408 mètres carrés dont 23997 en superstructures et 411 mètres carrés en infrastructures.

 

« J’espère que cet investissement chinois n’aura pas à l’avenir un impact sur la dette du Congo qui a déjà explosé », déclare pour sa part l’opposant Clément Miérassa, président du Parti social-démocrate congolais.

Publié le 23 mai 2017 à 9 h 31 min par La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.