RDC : 4 responsables du football congolais entendus pour détournement de fonds

RDC : 4 responsables du football congolais entendus pour détournement de fonds

Soupçonnés de détournements de fonds, Constant Omari, président de la Fédération congolaise de Football (Fécofa) et deux de ses vice-présidents ainsi que le secrétaire général aux Sports ont été appréhendés par la police.

 

Depuis mardi, le président de la Fédération congolaise de football (FECOFA) est détenu au parquet général auprès de la Cour d’appel de Kinshasa-Matete. L’ont rejoint le secrétaire général aux Sports Barthelemy Okito, le 2ème vice-président de la FECOFA, Théobald Binamungu et le directeur financier de la FECOFA, Roger Bondembe. Interpelés par les services du conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption, Luzolo Bambi, ils sont soupçonnés d’avoir détournés des fonds devant servir à l’organisation de matches de l’équipe nationale.

 

Les quatre hommes sont « interrogés sur l’utilisation des fonds publics dans l’organisation des rencontres sportives des équipes nationales de football et des clubs engagés aux compétitions africaines », a indiqué le magistrat. L’enquête vise « de présumés détournements d’un million de dollars destiné à l’organisation de quatre matches de football » précisé Me Alain Makengo, l’un des avocats de la défense. « Cette somme avait été demandée par la Fédération au ministère des Sports, qui l’a considérée comme excessive », précise-t-il.

 

« Le président Omari est provisoirement libérés. Le secrétaire général Barthélémy Okito et les deux vice-présidents de la Fecofa sont détenus jusqu’à la clôture de l’instruction » a précisé une source proche de l’enquête. M. Omari est aussi vice-président de la Confédération africaine de football et membre du comité exécutif de la Fédération internationale de football (FIFA). Il semblait très affaibli à la sortie de sa garde à vue .

Publié le 21 avril 2018 à 8 h 22 min par La Rédaction

Laisser un commentaire