DP World construira un port en eau profonde en RDC

DP World construira un port en eau profonde en RDC

Les discussions duraient depuis des années. Finalement, le gouvernement de la République Démocratique du Congo et l’opérateur portuaire DP World ont conclu un contrat pour la construction d’un port en eau profonde. La RDC ne dispose pas encore d’une telle infrastructure et sa mise en service dans deux ans devrait changer la face du commerce dans ce pays d’Afrique centrale.

 

Le projet est enfin signé. La République Démocratique du Congo va voir sortir de terre un port en eau profonde malgré sa très petite exposition au littoral atlantique. En effet, le pays ne possède que 37 kilomètres de côtes et les lieux pour construire une telle infrastructure ne sont pas nombreux. C’est le site de Banana qui a été retenu et qui aura pour lourde tâche de donner un élan unique dans les relations commerciales de la RDC.

 

Pour mener à bien ce projet, les clés ont été confiées au géant portuaire DP World. La société émiratie remporte régulièrement des contrats de ce genre en Afrique et celui-ci devrait lui ramener un chèque supérieur à un milliard de dollars. La direction de DP World a annoncé qu’un premier train d’investissements allait être lancé (350 millions de dollars) avant que d’autres investissements ne soient décidés en fonction des besoins. Une société mixte sera créée pour mener à bien la construction et l’exploitation du site pendant une période de 30 ans.

 

DP Word disposera de 70 % des parts de l’entité créée tandis que le gouvernement de la RDC aura les 30 % restants. Le ministre congolais des Transports a affirmé que le port « améliorera considérablement le coût et la durée du commerce, car la majorité du fret est traitée par les pays voisins ». Des espoirs fondés dont les premiers fruits devraient être recueillis en 2020.

Publié le 26 mars 2018 à 17 h 25 min par La Rédaction

Laisser un commentaire