RDC : l’opposant Katumbi privé de passeport

RDC : l’opposant Katumbi privé de passeport

L’ancien gouverneur du Katanga a tenté obtenir un nouveau passeport à l’Ambassade bruxelloise de la RDC, en vain.

 

Nouveau durcissement en RDC : Flory Kabange Numbi, procureur général de la République, a « retiré à Moïse Katumbi « l’autorisation qui lui avait été accordée le 20 mai 2016. Cette décision empêche de fait Katumbi de rentrer au pays.

 

En effet, le gouvernement de la RDC, a dans un communiqué officiel datant de septembre 2017 a annoncé l’invalidation des anciens passeports congolais « semi-biométriques » encore en circulation. AUussi, Moïse Katumbi a été prié d’en faire d’abord la demande au gouvernement congolais.

 

« J’ai le regret de porter à votre connaissance que votre client [Moïse Katumbi] n’a pas observé le devoir de réserve qui lui était imposé en ce qui concerne les faits ayant donné lieu à l’instruction du dossier judiciaire en cours.

 

Le camp Katumbi dénonce un « acharnement » du régime en place à Kinshasa. « Dans son champ régalien de protéger les Congolais, l’État est absent. Nous avons l’impression qu’il ne s’occupe que de Moïse Katumbi. Y aura-t-il bientôt un ministre chargé de Moïse Katumbi ? » a commenté Olivier Kamitatu, porte-parole du candidat.

Publié le 27 février 2018 à 11 h 16 min par La Rédaction

Laisser un commentaire