Le Rwanda est prêt à accueillir 30 000 migrants

Le Rwanda est prêt à accueillir 30 000 migrants

Face au drame humain qui se joue actuellement en Libye, la communauté internationale répond de différentes manières. Choqué, à l’image de tous les autres Etats qui ont commenté les images faisant état d’un trafic d’esclaves, le Rwanda a fait savoir qu’il était prêt à accueillir 30 000 migrants. Un geste peut-être pas sans arrière pensée.

 

Les images de CNN montrant la vente aux enchères d’esclaves en Libye ont fait le tour du monde. Le Rwanda, par l’intermédiaire de sa ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, s’est déclaré « horrifié par la tragédie en cours en Libye où des hommes, des femmes et des enfants africains qui étaient sur la route de l’exil, ont été arrêtés et transformés en esclaves. Étant donné la philosophie politique du Rwanda et notre propre histoire, nous ne pouvons pas rester silencieux quand des êtres humains sont maltraités et vendus aux enchères comme du bétail ».

 

Pour apporter une réponse à ce mal, les autorités rwandaises ont décidé d’accueillir environ 30 000 migrants aujourd’hui bloqués en Libye. Les conditions sont en cours d’études, mais le pays aux milles collines souhaite engager la procédure d’accueil assez rapidement. Ce geste est-il un moyen de faire oublier les travers dont est accusé Kigali ? Certains estiment en effet que le Rwanda se montre particulièrement généreux afin de faire oublier les graves reproches qui lui sont faits depuis plusieurs mois.

 

Les autorités sont accusées de recourir à la torture quand bien même il s’agit d’un crime puni par le droit international et que Kigali a signé en 2008 la Convention internationale contre la torture. Les prisonniers notamment retenus dans les camps militaires subiraient de graves sévices, lesquels ont toujours été démentis par les autorités. L’action humanitaire du Rwanda envers les migrants cacherait-il des intentions moins louables ? La question est posée, mais bien malin celui qui pourra y répondre avec certitude.

Publié le 24 novembre 2017 à 10 h 07 min par La Rédaction

Laisser un commentaire