Doing Business 2018 : le Rwanda entre dans le Top 50

Doing Business 2018 : le Rwanda entre dans le Top 50

Critiqué sur le plan politique, le Rwanda ne cesse de séduire les investisseurs étrangers. La publication du Doing Business 2018 vient conforter l’idée que ce pays d’Afrique centrale est une terre où il fait bon investir. Pour la première fois depuis la création de ce classement, le Rwanda fait son entrée dans le Top 50 et se classe en deuxième position des pays africains. La Nouvelle-Zélande, Singapour et le Danemark continuent de truster, loin devant, le podium d’un classement scruté par tous les acteurs de l’économie mondiale.

 

Comme chaque année depuis quinze ans, la Banque mondiale délivre les bons et les mauvais points dans un ranking très attendu des Etats et des investisseurs : Doing Business. Il vise à évaluer la qualité de l’environnement des affaires dans 190 Etats. Comme l’année dernière, le podium est occupé par la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Danemark. Sans surprise, les pays africains sont en queue de peloton, mais cette année, le Rwanda fait une entrée remarquée dans le Top 50.

 

56e dans le Doing Business 2017, le Rwanda a fait un bond à la 41e place. Cela lui permet de se classer en seconde position sur le continent africain derrière l’île Maurice qui prend une convaincante 25e place. Le Nigeria, Djibouti, le Malawi et la Zambie se distinguent également en décrochant une place dans le Top 10 des meilleures progressions. Les six pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, République du Congo, Gabon, Guinée Equatoriale et Tchad) sont quant à eux tous présents dans le dernier tiers du classement mondial.

 

Kigali se distingue ainsi de la meilleure des manières et continue de se forger l’image d’un pays stable et sûr où peuvent prospérer les investisseurs nationaux et étrangers. Une nécessité à l’heure où le Rwanda perd des soutiens diplomatiques en raison d’évolutions politiques jugées peu démocratiques et dangereuses pour l’avenir du pays.

Publié le 4 novembre 2017 à 10 h 06 min par La Rédaction

Laisser un commentaire