RDC : Nikki Haley veut des élections en 2018

RDC : Nikki Haley veut des élections en 2018

A l’issue d’une rencontre avec le président de la Commission électorale congolais, Corneille Nangaa, la représentante des Etats Unis à l’ONU Nikki Haley a appelé à l’organisation des élections en 2018, comme initialement prévu dans les accords de la Saint Sylverstre.

 

L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU s’est rendue en RDC afin notamment de faire le point sur la crise électorale que traverse le pays. « Les élections doivent être organisées en 2018 [sinon], la RDC ne doit pas compter sur le soutien des États-Unis et de la communauté internationale », a mis en garde Nikki Haley, avant d’enfoncer le clou : « Nous n’allons pas appuyer un calendrier qui ne montre pas clairement que les élections seront tenues en 2018. »

 

Elle avait rencontré Felix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Eve Bazaiba et Pierre Lumbi ainsi que la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) avant de rendre visite au président de la Céni. Les deux insistaient pour que les délais initialement prévus soient respectés par le gouvernement de Joseph Kabila, régulièrement accusé de jouer la montre pour se maintenir au pouvoir. Des élections en 2018 sont « possible si toutes les parties s’impliquent » a conclu la diplomatie américaine.

Publié le 30 octobre 2017 à 17 h 40 min par La Rédaction

Laisser un commentaire