L’agence de notation financière Fitch abaisse la note du Gabon

L’agence de notation financière Fitch abaisse la note du Gabon

Alors qu’un projet de loi de de Finances vient d’être adopté, Fitch abaisse la note souveraine du Gabon dans la catégorie « spéculative ».

 

Pour l’agence de notation Fitch Ratings, les perspectives de la dette gabonaise sont négatives. De « B+ », la note de la dette gabonaise est passée ce vendredi 13 octobre 2017, à « B », ce qui la fait entrer dans la catégorie spéculative. Cette décision est motivée par « la vive détérioration des comptes publics du pays, l’accumulation d’importants arriérés intérieurs comme extérieurs ainsi que le gonflement de la dette publique ».

 

Toujours selon l’agence la croissance ne devrait pas « dépasser 0,8% cette année, du fait de la baisse de la production pétrolière et d’un affaiblissement du secteur privé ». Une estimation un rien plus modeste que celle du gouvernement, qui visait 1%.

 

Cette chute fait suite à la crise du cours pétrolier, qui a débuté en 2014. Depuis, l’économie gabonaise, qui dépend à 60% de ses exportations, a connu un sérieux passage à vide.  L’agence estime néanmoins que le prêt de 642 millions de dollars accordé en juin dernier, sur trois ans, par le Fonds monétaire international (FMI) au Gabon « va probablement faciliter la situation de la trésorerie, soutenir les réformes ».

Publié le 17 octobre 2017 à 14 h 05 min par La Rédaction

Laisser un commentaire