Akere Muna : candidat à l’élection présidentielle camerounaise

Akere Muna : candidat à l’élection présidentielle camerounaise

A un an de l’élection présidentielle au Cameroun, les appétits s’aiguisent peu à peu. Alors que le pays est en attente de savoir si le président Biya sera candidat à sa propre succession, Akere Muna vient de faire connaître son intention de se présenter à l’élection suprême. Connu pour son combat contre la corruption, sa candidature ne devrait pas laisser insensible les électeurs en quête de changement.

 

Akere Muna, avocat de son état, a expliqué dans les colonnes de Jeune Afrique son intention de devenir le prochain président de la République du Cameroun. Cet ardent défenseur de la Justice s’est fait connaître pour son combat mené contre la corruption. Agé de 65 ans, il a fondé et présidé l’antenne camerounaise de Transparency International avant de prendre cinq ans plus tard (en 2005) la Vice-présidence mondiale de l’ONG. Sa carrière exemplaire plaide en sa faveur et la vidéo de lancement de sa campagne présidentielle n’est pas restée muette quant aux engagements qui lui tiennent à cœur depuis des années.

 

Le mot d’ordre est clairement annoncé : « Nous devons marcher vers une nouvelle République, qui sera fondée sur la bonne gouvernance et sur l’État de droit ». Un Etat dans lequel la « tolérance pour la corruption, le tribalisme, le népotisme et le favoritisme » n’existera plus. Originaire de la communauté anglophone en proie à une crise contre le pouvoir central, Akere Muna pourrait bien séduire au-delà de ses compatriotes anglophones. Pour le moment, le président Paul Biya (84 ans) n’a pas fait par de ses intentions, mais il devrait selon toute vraisemblance concourir de nouveau après 35 années passées au pouvoir. Akere Muna sera-t-il l’homme capable de déboulonner Paul Biya ? La réponse aura lieu fin 2018 – peut-être en octobre. En effet, une incertitude demeure quant à la date exacte du scrutin.Nul doute que la campagne présidentielle sera paritculièrement intéressante.

Publié le 9 octobre 2017 à 10 h 00 min par La Rédaction

Laisser un commentaire