Le foot gabonais sur un fil

Le foot gabonais sur un fil

Véritable religion au Gabon, le football procure de grandes émotions à ses adorateurs. Il est certain que les Gabonais vont connaître un ascenseur émotionnel avec le dernier match de qualification pour la Coupe du monde FIFA 2018 qui aura lieu en Russie. Déclarés perdants sur tapis vert contre la Côte d’Ivoire pour avoir aligné deux joueurs suspendus, la sélection gabonaise n’a pas le droit à l’erreur face au Maroc.

 

A 24 heures d’une confrontation décisive face au Maroc dans la perspective d’une qualification à la prochaine Coupe du monde de football, tous les esprits gabonais sont dirigés vers Rabat. Troisième du groupe C, le Gabon doit impérativement s’imposer pour dépasser son adversaire du soir et espérer arracher la première place qualificative à la Côte d’Ivoire. Un concurrent qui l’a emporté 3-0 lors de la dernière rencontre et dont la victoire a été « confirmée » dans la mesure où les instances de la FIFA ont déclaré la Côte d’Ivoire vainqueur sur tapis vert (ce qui équivaut à une victoire 3-0). Cette décision est due à la titularisation de deux joueurs gabonais qui avaient pourtant été suspendus pour la rencontre.

 

Les deux fautifs (Mario Lemina, Merlin Tandjigora) ne sont pas responsables de cette erreur puisque c’est Jean-Félix Mba Nze, secrétaire général de la Fégafoot qui n’a pas « pas rendu compte » de ces suspensions pourtant notifiées en bonne et due forme par la FIFA. Plus aucune erreur hors et sur le terrain n’est permise à la sélection gabonaise qui pourra compter sur les précieux renforts de son attaquant vedette Pierre-Aymeric Aubameyang et de Didier Ovono, gardien sorti de sa retraie internationale entamée en mai dernier. Les Gabonais sont donc fins prêts pour cette ultime rencontre qui permettra peut-être au pays du Perroquet gris de découvrir les pelouses russes et de faire rêver ses supporters l’été prochain.

Publié le 6 octobre 2017 à 8 h 55 min par La Rédaction

Laisser un commentaire