Le FMI se penche sur la dette congolaise

Le FMI se penche sur la dette congolaise

Le Fonds monétaire international s’est rendu à Brazzaville afin de se pencher sur les comptes publics du Congo. Alors que la dette congolaise inquiète de plus en plus ses dirigeants, les négociations s’annoncent tendues.

 

En Septembre dernier, le Président de le république Denis Sassou Nguesso avait ait part de « sa volonté et sa détermination à engager des négociations » sur la dette congolaise avec le FMI. Mise à mal par le choc pétrolier de 2014, l’économie congolise a en effet besoin de lâcher du lest – sa dette représenterait 77% de son produit intérieur brut (PIB). Pour ce faire elle souhaite faire appel à l’institution de Bretton Woods afin de lui venir en aide.

 

Le FMI a répondu qu’il était disposé à une visite afin de réaliser un « audit » en profondeur des comptes publics congolais – incluant les noms des créanciers et l’allocation précise des sommes empruntées auprès de ces derniers, Chine populaire en tête. Au terme de cette analyse, le FMI veut émettre une feuille de route de réformes structurelles attendues afin d’assainir les deniers d’état congolais, condition sine qua non de son aide.

 

Arrivée le 26 septembre – et restant sur place jusqu’au 4 octobre prochain – la délégation du FMI a commencé son travail.

Publié le 3 octobre 2017 à 10 h 34 min par La Rédaction

Laisser un commentaire