Donald Trump déclare les ressortissants tchadiens indésirables aux Etats-Unis

Donald Trump déclare les ressortissants tchadiens indésirables aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump a présenté de nouvelles mesures anti-immigration au terme desquelles le Tchad a été ajouté à la liste des persona non grata sur le sol américain.

 

Les tchadiens ne sont plus les bienvenus sur le territoire américain – ils ne peuvent pas obtenir de visas business ou touristiques. Voilà le résultat d’un nouveau décret présidentiel qui vient ajouter trois pays à la liste des pays exclus d’accès au sol américain. « Rendre l’Amérique sûre est ma priorité numéro un. Nous n’accepterons pas dans notre pays ceux que nous ne pouvons pas bien contrôler » a commenté le président américain sur Twitter. Une « surprise » pour le pays – et ce d’autant que les deux autres pays ajoutés à cette liste noire sont la Corée du Nord, le Venezuela

 

Washington accuse le Tchad de manque de collaboration. L’administration Trump estime en effet que le pays « ne partage pas de manière adéquate les informations concernant la sécurité du public et le terrorisme ». A Ndjamena, les autorités affirment ne pas avoir été informées au préalable de cette mesure. « On accuse la présence au Tchad de Boko Haram, d’Aqmi, de Daech… Nous réfutons ces thèses, c’est inacceptable, c’est même révoltant, a rétorqué le ministre tchadien des Affaires étrangères, Hissein Brahim Taha.

Publié le 26 septembre 2017 à 13 h 07 min par La Rédaction

Laisser un commentaire