La ville de Bocaranga occupée par des milices

La ville de Bocaranga occupée par des milices

La ville de Bocaranga située à l’Ouest de la Centrafrique a été prise d’assaut par des groupes armés, le samedi 23 septembre. Les informations restent très parcellaires, mais plusieurs centaines d’habitants ont fui après l’arrivée de combattants du mouvement 3R et des tirs nourris qui ont été entendus. Le nombre de victimes est inconnu.

 

La Centrafrique connaît un nouvel épisode de violences avec l’arrivée d’hommes armés, vraisemblablement issus du groupe rebelle 3R (Retour, réconciliation, réparation), dans la ville de Bocaranga. Les points stratégiques de la ville ont été occupés tôt, samedi matin et des tirs ont été entendus. Les témoins n’ont pas pu donner beaucoup de détails, mais il est certain que cette attaque a laissé plusieurs victimes à terre. Le groupe 3R prétend défendre la communauté Peul contre la milice antibakala. La situation reste très confuse et une tentative de réplique de la part des antibakala auraient été entendue par des habitants qui ont fui la ville en masse.

 

Une attaque de ce type avait secoué Bocaranga en février 2017. La région reste largement incontrôlée par le pouvoir central et aucune déclaration officielle n’est venue faire le point sur une situation qui demeure des plus confuses. A la tribune de l’ONU à New York, le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, appelait mardi dernier la communauté internationale à ne pas oublier son pays. Les miliciens de 3R se sont chargés d’exécuter un terrible rappel. La Centrafrique meurt de la division et du pouvoir des milices qui ne se préoccupent guère des habitants contrairement à leurs discours et à leur raison d’être.

 

l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) estime que près d’un quart de la population centrafricaine a été obliger de fuir certaines zones, laissant en miettes un pays aussi grand que la France. L’opération de Bocaranga est-elle le prélude à une nouvelle phase sanglante dans l’Ouest du pays ?

Publié le 25 septembre 2017 à 9 h 56 min par La Rédaction

Laisser un commentaire