RDC : l’épidémie de choléra inquiète

RDC : l’épidémie de choléra inquiète

L’épidémie de choléra que traverse la RDC prend des proportions inquiétantes.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’inquiète de l’épidémie du choléra en RDC. L’épidémie s’est propagée et a atteint des proportions inquiétantes dans 20 des 26 provinces du Congo. Des malades ontété recueillis dans plusieurs grandes villes du pays comme Bandundu-Ville, Bukavu, Goma, Manono, Malemba-Nkulu, Minova, Mokala, Kimpese, Uvira et certaines zones de santé de Kinshasa. « Le nombre de cas enregistrés en 2017 dépasse largement le nombre de cas enregistrés à la même période ces cinq dernières années, explique le docteur Yokouide Allarangar, représentant de l’OMS en RDC.

 

« Nous devons mettre en œuvre immédiatement les actions de réponse de façon pragmatique dans les zones prioritaires et à risque pour stopper cette dissémination massive du choléra. Mais il est aussi essentiel que l’assainissement des milieux, l’hygiène individuelle et collective soient mis en pratique et que l’eau potable soit accessible aux populations les plus exposées au risque de contamination du choléra », a déclaré le Dr Allarangar Yokouidé. En outre, la crise économique et politique que traverse le pays rend encore plus vulnérables de larges pans de la population.

 

« Il est essentiel d’amener les interventions aux communautés les plus éloignées, particulièrement celles vivant dans les îlots ou encore dans les campements difficiles d’accès. C’est par cette voie que nous aurons attaqué le mal à la racine et que nous aurons contribué à un contrôle rapide de l’épidémie », soulignait déjà, mi-août le représentant de l’ONU. C’est à cette fin que l’OMS s’est engagée à donner une contribution financière immédiate de 400.000 dollars américains pour le déploiement des équipes techniques dans les zones prioritaires.

Publié le 12 septembre 2017 à 15 h 29 min par La Rédaction

Laisser un commentaire