Gabon : levée de l’interdiction de sortie du territoire de Jean Ping

Gabon : levée de l’interdiction de sortie du territoire de Jean Ping

Le gouvernement gabonais a décidé de lever l’interdiction de sortie du territoire qui frappait Jean Ping ainsi que les principales figures de l’opposition, à l’instar de Casimir Oye Mba, ancien Premier ministre, et Albert Ondo Ossa, ancien candidat à l’élection présidentielle

 

Jean Ping, ainsi que les ténors de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR) sont à nouvuea librs de leurs déplacements. Depuis ce vendredi 8 Septembre, l’intrdiction de sortie du territoire qui les frappait a été levée car « l’ordre public et la sécurité intérieure (ne sont) plus menacés », selon un communiqué du gouvernement.

 

Pour rappel, le 27 août 2016, des élections controversées ont reconduit Ali Bongo à la présidence du Gabon, avec 5.600 voix d’avance sur Jean Ping. Ce dernier conteste toujours la réélection de son rival. C’est la contestation de la victoire du président qui a causé cette mesure de police administrative provisoire prise par le régime.

 

Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, le porte-parole de Jean Ping avait déploré : « De manière arbitraire et illégale, ce pouvoir a désormais entrepris de séquestrer les opposants à l’intérieur du territoire ». Dans une récente interview à RFI, le ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha a expliqué que Jean Ping et ses alliés ont été ainsi « punis » à cause de « l’appel à l’insurrection « lancé le 18 août dernier.

Publié le 12 septembre 2017 à 15 h 18 min par La Rédaction

Laisser un commentaire