Le Pape s’engage pour le Kasaï

Le Pape s’engage pour le Kasaï

La région du Kasaï en République Démocratique du Congo continue plus que jamais de souffrir de graves troubles. Une rébellion armée sème la terreur, la méfiance envers l’armée est réelle est plus d’un million ont dû fuir leur domicile. Face à cette situation dramatique, le Pape François a fait savoir qu’un discret travail diplomatique était en cours afin de permettre un règlement de la situation alors que le chaos menace plus que jamais.

 

Mgr Luis Mariano Montemayor, Nonce apostolique auprès de la RDC, est en voyage dans le pays depuis le 7 septembre. Lors de son homélie la Cathédrale de Saint Clément de Kananga à l’occasion de la messe célébrée le 8 septembre, il a déclaré que le Pape travaille « discrètement, avec les moyens de la diplomatie, pour rappeler la Communauté Internationale à son devoir de défendre les victimes de la violence et de l’oppression, en particulier les enfants, les femmes et les anciens ». Sa Sainteté œuvre activement pour la normalisation de la situation dans la région du Kasaï et « prie continuellement » pour les victimes.

 

Malheureusement, ces dernières sont nombreuses, puisque les derniers bilans font état d’environ 3 000 morts et de 1,4 million de déplacés depuis le début du conflit. Les rebelles s’en prennent à tous les symboles de l’Etat, mais aussi parfois à l’Eglise catholique. Les Nations Unies ont de leur côté condamné les troubles et déploré les « souffrances humaines à très grande échelle ». La communauté internationale reste toutefois hors-jeu et le Kasaï, une région aussi grande que la Pologne et qui abrite 3 millions d’habitants, sombre dans la crise.

 

En République Démocratique du Congo jusqu’au 12 septembre, Mgr Luis Mariano Montemayor officiera à de nombreuses reprises et mettra l’accent sur l’aide à apporter aux plus démunis. La RDC et ses habitants ne sont pas oubliés de l’Eglise catholique. Qu’en sera-t-il de la communauté internationale dans les prochaines semaines ?

Publié le 9 septembre 2017 à 9 h 43 min par La Rédaction

Laisser un commentaire