RDC : Félix Tshisekedi lance la mobilisation pour l’alternance en 2017

RDC : Félix Tshisekedi lance la mobilisation pour l’alternance en 2017

Felix Tshisekedi a appelé mardi 5 septembre 2017 à la formation d’une coalition des forces anti-Kabila afin de pousser l’actuel président à abandonner le pouvoir d’ici à la fin 2017.

 

Félix Tshisekedi a plaidé pour l’union des forces anti-Kabila afin de pousser l’actuel président à abandonner le pouvoir d’ici à la fin 2017, rejetant l’idée de toute négociation avec le pouvoir. « Je lance un appel pressant à la nécessaire unité de toutes les forces anti-Kabila pour accélérer le processus de l’alternance démocratique et libérer le pays d’ici au 31 décembre 2017 », a-t-il déclaré. I s’agit pour lui de la condition pour s’assurer « de barrer la route à l’imposture » du président sortant, qui se « maintient artificiellement au pouvoir ».

 

Le président du Rassemblement Félix Tshisekedi attribue en effet la responsabilité du retard dans l’organisation des élections au président sortant : « Joseph Kabila reste l’unique est le seul obstacle sur la voie de l’organisation des élections dans notre pays. Les conditions de vie de notre peuple se dégradent tous les jours, le problème avec le pétrole, les salaires impayés des fonctionnaires, la situation économique très mauvaise. Joseph Kabila a réprimé dimanche dernier le meeting du Rassemblement. Je lance l’appel à tous les partis anti Kabila de se mobiliser ensemble pour obtenir son départ. »

Publié le 6 septembre 2017 à 9 h 46 min par La Rédaction

Laisser un commentaire