Crise avec le Qatar : Déby attaque avec fermeté

Crise avec le Qatar : Déby attaque avec fermeté

Dix jours après un communiqué dans lequel les autorités tchadiennes exigeaient la fermeture de l’ambassade du Qatar à N’Djamena, le président Idriss Déby s’est publiquement prononcé sur la question brûlante des relations entre les deux pays. La ligne tenue est la même : le Qatar est considéré comme un élément déstabilisateur dans la région du Sahel et le président du Tchad en appelle à la communauté internationale pour mettre plus de pression encore sur un Etat en pleine tourmente diplomatique.

 

La partie de poker menteur est terminée entre le Tchad et le Qatar. Après la décision de fermer l’ambassade qatarie à N’Djamena, le président tchadien y est allé de sa petite déclaration qui ne va pas manquer de tendre plus encore les relations entre les deux pays. Dans un discours en date du 2 septembre, Idriss Déby a déclaré que « le Qatar voulait nous amener vers la mise à mal de la paix et de la stabilité dans notre pays, non seulement en soutenant des mercenaires mais aussi des terroristes. Nous le savons très bien, tout le monde le sait, les grandes puissances le savent : ce qui se passe aujourd’hui dans le sahel, c’est en fait la main du Qatar ».

 

En plus d’attaquer frontalement le Qatar, Idriss Déby met la pression sur ses autres partenaires en leur demandant de suivre son exemple et de mettre le Qatar hors-jeu. Si les raisons économico-stratégiques décideront ou non d’une amplification de l’isolement Qatari, la voie est bel et bien tracée depuis la mise au banc de l’Emirat par l’Arabie saoudite et ses alliés au Moyen-Orient.

 

La désignation de l’ennemi et de son principal soutien est une bonne nouvelle à l’heure où des puissances comme la France se cachent derrière des postures où la lutte contre le terrorisme est érigée en priorité absolue, mais où dans le même temps tout est fait pour accueillir les fonds et l’idéologie de pays déstabilisateurs. Le Tchad a dessiné une ligne de front très ferme et se donne ainsi les moyens de lutter efficacement contre la menace terroriste.

Publié le 3 septembre 2017 à 9 h 20 min par La Rédaction

Laisser un commentaire