RDC : la SADC va envoyer un émissaire spécial pour superviser le processus électoral

RDC : la SADC va envoyer un émissaire spécial pour superviser le processus électoral

A l’issue de son 37e sommet dimanche 20 août, la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) A approuvé la nomination d’un envoyé spécial en RDC, qui aura notamment pour mission de « suivre le processus électoral. »

 

Au cours du sommet de la SADC, Jacob Zuma qui a pris la présidence de l’organisation sous régionale, a annoncé qu’un envoyé spécial va être nommé pour superviser la sortie de la crise politique en République démocratique du Congo. Les chefs d’État et de gouvernement ont réitéré leur volonté collective de promouvoir la paix et la stabilité en RDC.

 

S’exprimant au nom des quinze chefs d’États présents au sommet, Zuma a aussi instamment demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de « faire connaître le calendrier électoral révisé ». La SADC a toutefois reconnu qu’il n’est probablement pas possible que les élections aient lieu en décembre 2017 « en raison d’un certain nombre de défis qui subsistent encore ».

 

La RDC était représentée à Pretoria par son Premier ministre Bruno Tshibala. Selon ce dernier, son gouvernement a obtenu le soutien de la SADC pour la fixation d’une nouvelle date dite « réaliste » pour l’organisation des élections présidentielle et législatives.

Publié le 22 août 2017 à 9 h 05 min par La Rédaction

Laisser un commentaire