Gabon : nouveau gouvernement

Gabon : nouveau gouvernement

Après avoir annoncé le 16 août la constitution imminente d’un nouveau gouvernement, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a finalement révélé sa nouvelle équipe d’ouverture. Le nouveau Premier ministre Franck Emmanuel Issoze-Ngondet a rendu publique la liste des 40 noms – où aucun ténor de l’opposition ne figure.

 

Attendu depuis la fin des assises du dialogue national tenu de mars à mai 2017, le nouveau gouvernement gabonais a été révélé. Il est toujours dirigé par le Premier ministre sortant, Emmanuel Issoze-Ngondet. En dehors de quelques départs notables comme ceux des anciens ministres des Sports et des Affaires étrangères (Nicole Assélé et Pacôme Moubelet-Boubeya), on observe un retour au premier plan des anciens poids lourds sous Omar Bongo. Plus surprenant, Bruno Ben Moubamba, un jeune opposant arrivé en troisième position lors du scrutin présidentiel du 27 août dernier, est propulsé vice-premier ministre en charge de l’Habitat et du Logement.

 

En revanche, aucun poids lourd ayant soutenu Jean Ping n’a intégré l’équipe. Cela est sans doute imputable à la loyauté de son entourage, qui a largement boudé les tentatives de réconciliation lancées par le président. Pour Alain Claude Bilie By Nze, devenu ministre d’Etat chargé de l’Economie numérique, de la Communication et de la Culture, et porte-parole du gouvernement, il s’agit d’un gouvernement d’ouverture, mais pas d’union nationale. « Là, on est sur l’ouverture et on verra plus tard comment amener l’opposition à intégrer encore plus ou la majorité à s’ouvrir davantage », a-t-il expliqué.

Publié le 22 août 2017 à 9 h 17 min par La Rédaction

Laisser un commentaire