Centrafrique : Touadéra promet une « justice implacable » pour les auteurs des récents actes de violence

Centrafrique : Touadéra promet une « justice implacable » pour les auteurs des récents actes de violence

Devant une reprise des violences en Centrafrique, la présidence promet une justice tolérance zéro envers les coupables.

 

A l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance de la Centrafrique, le Président de le république, Faustin-Archange Touadéra a renouvelé ses apples au calme. Il a aussi refait état de sa politique de « zéro impunité » dans un pays en proie à des violences croissantes.

 

Depuis plusieurs mois, la Centrafrique est en proie à un regain de violences, dans le centre (Bangassou en mai, Bria en juin, Kaga-Bandoro en juillet), et dans l’est (Zémio). Une soixantaine de personnes a perdu la vie à Bangassou et Gambo (sud-est) et Ngaoundaye (nord-ouest) depuis.

 

« Je demande aux groupes armés d’arrêter toutes les hostilités, conformément à leurs engagements » a-t-il rappelé. « Je demande aux commanditaires des crimes d’arrêter leurs machinations et artifices coupables, car la justice sera implacable ».

 

Pour rappel, une Cour Pénale Spéciale (CPS) doit instruire et juger les multiples crimes contre l’humanité et les crimes de guerre commis en Centrafrique depuis 2003. Elle devrait ouvrir ses premiers dossiers d’enquête en octobre 2017.

Publié le 16 août 2017 à 7 h 57 min par La Rédaction

Laisser un commentaire